09/04/2015

Neil Moore s'évade de la prison de Wandsworth (Londres) avec un email

Le prisonnier Neil Moore a été écroué pour avoir commis des fraudes avec des techniques de social engineering. 

Un arnaqueur professionnel. 

Et, c'est justement avec ces mêmes compétences, que Neil Moore s'est évadé de prison.

Avec un smartphone caché dans sa cellule, il a créé un faux site de l'administration judiciaire avec un nom de domaine proche (typosquatting) et a simplement envoyé un mail à la prison pour déclarer qu'il était libéré.

Il a usurpé l'identité du policier qui l'avait arrêté ! Un scénario digne de Kevin Mitnick.

http://www.scmagazineuk.com/prison-escape-via-mobile-phone-highlights-social-engineering-vulnerability/article/406063/

Cela rappelle l'évasion en Corse en 2001 où les complices du prisonnier avait fait libérer leur ami en envoyant un simple fax à la prison ! (en usurpant le numéro de téléphone SDA du cabinet du juge).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire